Quels sont les impacts de la digitalisation pour nos métiers et les pratiques RH ?

C’est le sujet abordé, le 15 septembre dernier, dans le cadre de l’Université d’été de la communauté HR Factory.  La révolution numérique est en train de changer en profondeur les métiers de l’industrie, des services et les pratiques RH. La journée avait donc pour objectif de réunir des participants de différents univers de s’emparer du sujet et d’échanger sur les conséquences pratiques de cette révolution numérique déjà en marche.

Après une brève introduction sur le rappel des objectifs de l’Université d’été, Steve Bonvin, DRH de la RTS (Radio Télévision Suisse) a ouvert le débat avec son témoignage.

Avec d’ambitieux objectifs que s’était fixés la RTS pour augmenter l’efficacité et réduire les surfaces, le digital s’est révélé très positif.  Grâce à de nouveaux outils, de nouvelles formes de collaboration et plus de mobilité les objectifs ont pu être atteints. Pour certains collaborateurs très mobiles, les bureaux fixes ont ainsi été supprimés et les dossiers numérisés sont désormais privilégiés.

Les conséquences de la transformation des métiers vues sous 3 axes

Afin d’organiser les idées, les conséquences pratiques de la transformation des métiers ont été abordées sous trois axes :

  • Les conséquences du numérique : de quoi doit-on faire le deuil ?
  • Quels en sont les avantages ? Par exemple quelles sont activités qui permettent de « nourrir » notre cerveau et celles qui lui permettent de se reposer ?
  • Et enfin les questionnements que nous pouvons avoir face à l’avenir.

Ces différents angles de vues ont été traités sous forme de brainstorming pour plus d’interaction et de partage entre les personnes présentes. Ensuite chaque participant a choisi les 4 points les plus importants pour lui pour en faire une synthèse.

Les principaux points de la digitalisation des métiers

Cette journée a permis de faire ressortir les points suivants à travers la réflexion des participants :

  1. – L’hybridation » de nos métiers. Ces derniers conjuguent de plus en plus de compétences diverses parfois une multi-expertise qui permet d’exécuter des tâches variées au sein d’un même poste.

Le digital amène les collaborateurs à faire des tâches supplémentaires qu’ils ne faisaient pas auparavant. Les outils informatiques augmentent l’efficacité et facilitent les tâches ; un exemple cité par le DRH de la RTS : une assistante RH se met à faire du recrutement et le technicien du son se met à faire de la vidéo.

  1. – Le changement culturel qui découle de la transformation numérique. Les différents outils permettent plus de collaboration, plus d’agilité, plus d’autonomie et de responsabilisation de la part des équipes. La transversalité est facilitée et les soft-skills des collaborateurs sont privilégiées.
    En effet, le digital permet davantage de transparence et de participatif, l’accès à l’information est facilité grâce à la mobilité.
    1. – La difficulté de la conciliation vie professionnelle / vie personnelle due à un accès permanent aux emails, à de l’information en continu. Il revient à chacun de se fixer des limites et de s’organiser en fonction de ses besoins. Par exemple, certains collaborateurs préféreront prendre 2 semaines de vacances et déconnecter complètement de leur travail, tandis que d’autres préféreront prendre une heure par jour pour traiter leurs emails pour pouvoir se relaxer.
      1. – La redéfinition des formes et espaces de travail. L’augmentation de la mobilité, fait émerger de nombreux espaces appelés les tiers-lieux qui permettent aux personnes souvent en déplacement de travailler autre part que dans un bureau. Le télétravail peut également être privilégié.

      En conclusion, les échanges sont riches. Quelques différences de point de vue selon les générations se font ressentir. Nous notons également une polarisation des réflexions menées entre la crainte de perdre le contact humain dans nos relations professionnelles et personnelles et le gain de productivité apportées.

Articles similaire

  • Laisser un commentaire