Comment mettre en place simplement une politique d'indicateurs RH ?

Comment mettre en place simplement une politique d’indicateurs RH ?

Aujourd’hui, tout le monde s’accorde à dire que la fonction RH est un pilier de la compétitivité de l’entreprise. Les RH doivent s’intégrer à la stratégie d’entreprise en proposant des indicateurs pertinents. Il s’agit d’un véritable enjeu. En réalité, force est de constater que les dispositifs de pilotage ne sont pas systématiquement mis en place. Les raisons invoquées : manque de temps, manque de légitimité, difficulté à récolter les données, pas la priorité du service, etc.

Mettre en pratique une politique d’indicateurs RH en 3 étapes clés

  1. Identifier les bons indicateurs RH

Avant de se lancer, il est indispensable d’identifier en collaboration avec votre gouvernance les indicateurs pertinents pour votre entreprise. De nombreux critères doivent être considérés : le mode d’organisation, le secteur d’activité, la culture d’entreprise, le style de management, etc.

Pour obtenir une reconnaissance dans l’entreprise, la fonction RH doit s’appuyer sur des indicateurs de pilotage tout en gardant le recul nécessaire à leur interprétation et leur analyse.

Un bon indicateur doit être compris du plus grand nombre, mais il doit avant tout être fiable et utilisable. Attention à sélectionner un nombre raisonnable d’indicateurs afin d’éviter de vous perdre dans les chiffres : aller à l’essentiel !

Pour vous aider, voici quelques critères à étudier : l’intérêt de l’indicateur pour le business, la complémentarité des indicateurs sélectionnés, la simplicité/complexité de l’indicateur, la comparabilité de l’indicateur vis-à-vis du marché, etc.

  1. Centraliser les données RH

De nombreuses données stratégiques liées à l’entreprise et à ses collaborateurs sont en mains des RH. Précieusement stockées dans différents supports (dossier collaborateurs papier ou électroniques, fichier Excel, logiciel de paie, etc.), la difficulté réside dans le recueil, le traitement et l’agrégation de ces informations. Un réel défi pour la fonction RH mais aussi pour tous les autres détenteurs de données!

La première étape consiste donc à numériser toutes les données notamment les dossiers collaborateurs. Une fois cette étape passée, il est indispensable de centraliser les informations sur une plateforme unique.

  1. Utiliser les bons outils d’analyse

Une fois ces informations centralisées et digitalisées, il est nécessaire de structurer ces données afin de rythmer vos prises de décisions. Un indicateur doit permettre de prendre des décisions à temps. Un indicateur valide qui interviendrait trop tard permet uniquement de mettre en place des actions correctives.

Les technologies Big Data révolutionnent la façon dont nous avons de traiter, analyser et transformer les informations en données intelligentes ou « smart data ». Si le terme peut faire peur, ces outils sont très simples à utiliser. Ils facilitent l’analyse et la restitution de vos données pour en extraire tout leur potentiel.


HR Café a été réfléchi pour centraliser toutes vos données et intégrer une solution de Business Intelligence. Des tableaux de bord dynamiques et des graphiques visuels offrent une parfaite lecture des indicateurs. HR Café offre un véritable outil statistique simple à utiliser.

 

Découvrez le module de suivi des indicateurs RH

Dernières actualités

Le Groupe T2i confirme sa démarche de qualité en obtenant le renouvellement de son agrément ISAE 3402 – Type II

En mai 2020, le Groupe T2i a obtenu le renouvellement de son agrément ISAE 3402 – Type II, dans le périmètre de ses environnements Cloud Clients, basé sur un audit mené par...

En savoir plus

[WEB DEMO] Gestion des notes de frais : Economisez jusqu’à 50 CHF sur le traitement de chacune de vos notes de frais

Saisie par les collaborateurs, validation des managers, contrôle de la conformité par les RH, contrôle de gestion, traitement de la comptabilisation et du versement… Le coût et le temps...

En savoir plus